Baisse de l’ICAE global au cours du quatrième trimestre 2017-2018


Le dernier bulletin  de l’Indice Global de l’Indicateur Conjoncturel d’Activité Economique  (ICAE)    fait état d’une baisse de 0.2  %,  en glissement annuel, des activités économiques. Une situation, selon l’IHSI, qui est la résultante du comportement différencié des trois grands secteurs de l’économie que sont les secteurs primaire, secondaire et tertiaire.

L’Indice Global de l’Indicateur Conjoncturel  d’Activité Economique (ICAE), base 100 en 2007-2008, a atteint 149.9 au cours du quatrième trimestre de l’exercice fiscal 2018 (Juillet – Septembre 2018), contre 150.1 comparativement au quatrième trimestre de l’exercice précédent, accusant ainsi une baisse en glissement annuel de 0.2 %. C’est  ce qui ressort du dernier bulletin d’information publié récemment par l’Institut Haïtien de Statistique et d’Informatique (IHSI). Une diminution, selon  l’IHSI,  qui   est  la résultante du comportement différencié des trois grands secteurs de l’économie que sont les secteurs primaire, secondaire et tertiaire. Le secteur tertiaire a progressé alors que les secteurs primaire et secondaire ont connu une certaine décroissance.

A en croire l’IHSI, le secteur primaire  a  accusé  une  baisse  de 1.3 % au quatrième trimestre de l’année fiscale 2018, en comparaison à la même période de l’année antérieure où il atteignait 7.0 % de croissance. Une situation qui est consécutive surtout à la baisse constatée au niveau de la branche  agricole (-1.5 %) et la décélération affichée par le rythme de croissance des activités extractives. Le rythme de progression de ces dernières est passé de 8.4 % en rythme annuel, comparativement au quatrième trimestre de l’exercice passé où  il  atteignait  10.1  %. Le rythme de croissance des activités extractives, selon l’IHSI, a été ralenti par la réduction des activités de construction.

S’agissant de l’indice global du secteur secondaire, celui-ci a subi une baisse de 1.9% en glissement annuel, contre une hausse de 2.5%  au  quatrième   trimestre de l’exercice fiscal 2016-2017. L’indice du  secteur  secondaire  a surtout été influencé par le comportement à la baisse des industries manufacturières. En effet, les activités des industries manufacturières, au quatrième trimestre de l’exercice fiscal 2017- 2018, ont diminué de 3.3% en glissement annuel. En ce qui a trait aux activités de construction, leur indice global a crû de 1.6%, en glissement annuel, mais celui-ci reste inférieur à la hausse de 4.0% enregistrée au cours de la même période de l’exercice fiscal 2016- 2017. Pour sa part, la branche Production et Distribution d’Electricité  et  Eau  a  atteint,   en rythme annuel, une hausse substantielle de 3.8% au quatrième trimestre de l’année fiscale 2018, contrairement à la chute de 5.6% enregistrée au cours de la même période de l’exercice passé. Cette hausse a été influencée par la croissance des composantes Electricité (2.4%) et Eau (15.7%). Contrairement aux deux autres secteurs, le tertiaire est le seul dont l’indice a affiché une hausse au cours de la période. En effet, l’ICAE du secteur tertiaire a accusé, en glissement annuel,  une augmentation de 1.0%. La croissance de ce secteur a surtout été soutenue par la hausse des branches telles que Transports et Communications (2.8%), Autres Services Marchands (1.8%) et Services non Marchands (3.8%). D’autre part, les autres sous- branches (Commerce, Hôtel et Restaurant …) ont plutôt connu une tendance baissière selon le rapport pour la période.

PIERRE RICARDO PLACIDE
Source : www.ihsi.ht

Facebook Comments

Vous pourriez aussi aimer...