Le corps législatif convoqué à l’extraordinaire


Le président de la République, Jovenel Moïse, a convoqué à l’extraordinaire le corps législatif, le mercredi 12 septembre. Un seul point au menu : le vote de la déclaration de politique générale du Premier ministre nommé, Jean Henry Céant.

Cette décision survient moins de quelques heures après la séance en Assemblée nationale, marquant la fermeture de la deuxième session ordinaire de l’année législative.

Le président de l’Assemblée nationale, Joseph Lambert, avait annoncé lors de la fermeture de la session, que l’assemblée des sénateurs s’engageait à inviter  le Premier ministre nommé, Jean Henry Céant, à faire la déclaration de sa politique générale d’ici cette semaine.

La Chambre des députés est partie en vacances le lundi 10 septembre 2018, à l’issue de la séance en Assemblée nationale clôturant cette deuxième session ordinaire de l’année législative. À cette occasion Joseph Lambert, a rappelé que le Parlement ne constituera pas un élément de blocage dans le processus de la ratification de l’énoncé de politique générale de Jean Henry Céant.

Entre-temps, une commission sénatoriale examine les dossiers des ministres du cabinet de Me Jean Henry Céant. L’un d’entre eux, à ce propos, le ministre de l’Environnement, Me osner Richard aurait été remplacé pour des suspicions légitimes relatives à sa double nationalité.  Dans ce contexte, le Sénat a reçu entre les mains des Conseillers de la Cour des comptes et du contentieux administratif (CSC\CA), le rapport d’audit sur les ministres et secrétaires d’État reconduits dans le nouveau gouvernement, a fait savoir Joseph Lambert.

Il faut rappeler que la séance en Assemblée nationale s’est achevée sans bilan de l’année législative pour les deux branches du Parlement, alors que l’appel nominal avait accusé la présence de 21 sénateurs et de 85 députés.

Jean Elie Paul
Jeanelie.paul@gmail.com

Facebook Comments

Vous pourriez aussi aimer...